Inscrivez vous à la newsletter du Terra Nova. Si vous souhaitez vous pouvez visualiser un exemple

Conformément à la loi 'informatique et libertés' du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant...

Logo

Enseignements de la crise catalane

Une analyse de la crise catalane et de ses enjeux par les experts en relations internationales de Terra Nova.

Synthèse

Les Européens doivent-ils prendre position dans la crise catalane ? La question s'adresse à la fois aux autorités de l'Union européenne et aux Etats membres. Du côté de Bruxelles, il s'agit de savoir si la Catalogne peut être considérée comme un interlocuteur des autorités européennes. Certains Catalans ne manifestent-ils pas le désir de gagner leur indépendance tout en restant dans l'Union ? La question est d'autant plus pressante que d'autres régions en Europe, comme l'Ecosse, parlent de leur indépendance et de leur aspiration européenne. Du côté des capitales européennes, la prudence est de mise, et personne ne souhaite s'ingérer dans une affaire intérieure espagnole. De fait, cette crise catalane nous rappelle que l'UE associe des Etats souverains et que, malgré les aspirations régionalistes multiples, elle n'offre guère de perspectives aux projets post-nationaux. C'est pourquoi l'ordre constitutionnel interne de chaque Etat reste la règle des règles quand les conflits politiques paraissent insolubles. La manière dont les partis aujourd'hui en conflit ont alternativement joué à l'occasion de cette crise avec les règles constitutionnelles explique en grande partie l'exacerbation des passions. Les élections du 21 décembre prochain offriront-elles une issue à la crise ? L'Europe, qui n'a pas besoin d'un nouveau choc politique en ce moment, observe avec inquiétude...  

Télécharger la note (PDF, 360 ko)
Ajouter un commentaire