Inscrivez vous à la newsletter du Terra Nova. Si vous souhaitez vous pouvez visualiser un exemple

Conformément à la loi 'informatique et libertés' du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant...

Logo

Crise écologique et crise sanitaire

Passés le temps de la stupéfaction et le long effort d’accommodation du regard à une crise sanitaire inédite, le temps de la réflexion et de l’intelligence collective doit reprendre ses droits. Non pour dominer les événements de toute la hauteur d’analyses définitives – qui le pourrait ? – mais pour s’efforcer de mettre en partage les réflexions, observations, témoignages et questionnements que suscitent, chez chacun d’entre nous, les développements de l’épidémie et les multiples conséquences qu’elle aura aussi bien à court qu'à moyen et long terme. C’est ce que propose Terra Nova aujourd’hui et dans les semaines qui viennent en ouvrant ses pages et son site à de multiples contributions libres d’experts, d’acteurs, de témoins...

Synthèse

Passés le temps de la stupéfaction et le long effort d’accommodation du regard à une crise sanitaire inédite, le temps de la réflexion et de l’intelligence collective doit reprendre ses droits. Non pour dominer les événements de toute la hauteur d’analyses définitives – qui le pourrait ? – mais pour s’efforcer de mettre en partage les réflexions, observations, témoignages et questionnements que suscitent, chez chacun d’entre nous, les développements de l’épidémie et les multiples conséquences qu’elle aura aussi bien à court qu'à moyen et long terme. C’est ce que propose Terra Nova aujourd’hui et dans les semaines qui viennent en ouvrant ses pages et son site à de multiples contributions libres d’experts, d’acteurs, de témoins..  

***  

Le premier texte de ce cycle de contributions, "Crise écologique et crise sanitaire" de Thierry Pech, directeur général de Terra Nova est à retrouver ci-dessous 

Télécharger la note (PDF, 5,5 Mo)
Ajouter un commentaire