Inscrivez vous à la newsletter du Terra Nova. Si vous souhaitez vous pouvez visualiser un exemple

Conformément à la loi 'informatique et libertés' du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant...

Logo

Le monde rural en mutation

Durant toute la campagne présidentielle, les candidats n'ont pas ménagé leur peine pour se montrer au côté du monde rural, pour relayer son malaise et prendre des engagements à son égard. Moins nombreux ont été ceux qui se sont efforcés de caractériser sa situation et les mutations qui l'affectent. C'est l'objet de cette courte note de l'économiste et géographe Laurent Davezies. Il en ressort que le monde rural est en train moins de dépérir que de changer de fonction .

Synthèse

Contrairement aux idées reçues et aux caricatures, la crise actuelle du monde rural est celle d’un changement majeur de ses fonctions. Ce changement fait des gagnants et des perdants et bien malin celui qui peut dire ce qu’il sera dans 20 ans (encore que beaucoup d’indices permettraient d’argumenter de façon optimiste). Pour autant, il est difficile d’avancer l’idée que le monde urbain et particulièrement les métropoles, ont tourné le dos au monde rural : ce sont au contraire toutes sortes de mécanismes de solidarité fonctionnelle, des villes vers les campagnes, qui permettent d'y amortir largement cette crise et, mieux, de redonner aux habitants du monde rural plus d’emplois, de revenus et de population. Entre les villes et les campagnes, on voit moins aujourd’hui de déchirure que de couture. 

Télécharger la note (PDF, 870 ko)
Ajouter un commentaire