Inscrivez vous à la newsletter du Terra Nova. Si vous souhaitez vous pouvez visualiser un exemple

Conformément à la loi 'informatique et libertés' du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant...

Logo

Les (petits et gros) risques du programme santé de François Fillon

Comme sur d'autres points de son programme, les propositions de François Fillon en matière de santé présentent de nombreux risques.

Synthèse

Un temps pris dans la polémique, le premier programme santé présenté par François Fillon n’avait laissé personne indifférent. En cause, sa volonté de focaliser l’Assurance maladie notamment sur les affections graves, et la complémentaire santé sur le reste. Ainsi, « petits » et « gros » risques devaient voir leur prise en charge différenciée : les uns appelant une intervention publique, celle de la Sécurité sociale ; les autres, une mutualisation privée, par l’intermédiaire des mutuelles. Dans le second programme du candidat Fillon, toute référence à cette séparation entre « gros » et « petit » risque a désormais disparu. Il s’agit désormais de « mieux articuler les rôles de l’Assurance maladie et des complémentaires ».

En dépit de cette évolution, ce programme continue d’interroger. Plusieurs des mesures proposées impliquent, pour être mises en œuvre, d’opérer certains choix qui peuvent apparaître en contradiction avec le reste de son discours. Par ailleurs, d’autres mesures ne résistent pas à l’épreuve des faits. Cette note cherche à explorer les tenants et les aboutissants de la mise en œuvre du programme santé de François Fillon. 

Pour lire la suite de la note, merci de la télécharger

Télécharger la note (PDF, 450 ko)
Ajouter un commentaire