Inscrivez vous à la newsletter du Terra Nova. Si vous souhaitez vous pouvez visualiser un exemple

Conformément à la loi 'informatique et libertés' du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant...

Logo

Pour une stratégie climatique audacieuse - Des propositions pour agir sans attendre

La lutte contre le changement climatique est une course contre le temps. Terra Nova publie ses propositions pour agir sans attendre, et invite chacun des candidats à l’élection présidentielle à faire de même.

Synthèse

 

La COP 21 et l’Accord de Paris ont marqué en 2015 l’émergence d’un nouvel espoir : celui d’une action mondiale en faveur de la lutte contre le changement climatique. En tant que pays organisateur, la France a joué un rôle facilitateur unanimement salué. Le chemin vers la mise en œuvre de l’accord de Paris reste cependant jonché d’obstacles et de difficultés.

Le rôle de l’Union européenne et, en son sein, de la France, sera crucial dans les prochaines années et décennies pour transformer en actes les promesses faites à Paris, à la fois pour montrer l’exemple d’une transition vers une économie bas-carbone réussie, mais aussi en jouant de sa place sur la scène mondiale pour faire émerger une coalition d’Etats désireux de rehausser leurs ambitions, entraînant les autres pays à leur suite.

Pour nous européens, l’enjeu de la réduction des émissions de CO2 associées à une formidable opportunité économique : opportunité en termes d’activité et d’emploi dans les secteurs de la transition énergétique, opportunité de rééquilibrage de la balance commerciale de l’Union et d’accroissement de notre sécurité énergétique, et enfin opportunité de régulation de la mondialisation et de lutte contre le dumping environnemental.

Le succès de la COP 21 ne doit pas avoir pour résultat paradoxal d’éclipser les enjeux climatiques de l’élection présidentielle à venir. Il faudra au contraire lutter contre leur instrumentalisation à des fins populistes, et exiger des candidats qu’ils développent leur vision pour faire face à l’un des plus grands enjeux du 21ème siècle.

La lutte contre le changement climatique est une course contre le temps, et chaque quinquennat compte. Terra Nova publie ses propositions pour agir sans attendre, et invite chacun des candidats à l’élection présidentielle à faire de même.

Les neuf propositions de Terra Nova :

1. Promouvoir la diffusion des systèmes de tarification du carbone à l’échelle mondiale, sans viser nécessairement l’alignement des niveaux de taxation à court-terme.

2. Mettre fin aux subventions aux énergies fossiles en Europe dans un contexte de prix bas du pétrole, et en faire un axe clé de la position européenne dans les négociations mondiales.

3. Introduire dans l’EU ETS une possibilité de modulation rapide de l’offre de quotas mis aux enchères, permettant de réagir aux facteurs exogènes entraînant une baisse de la demande de quotas.

4. Réformer la gouvernance de la politique climatique européenne, en définissant des objectifs de baisse d’émissions par secteur fondés sur une vision européenne de l’économie bas-carbone.

5. Intensifier l’engagement de la France et de l’Union Européenne pour obtenir une réforme des normes comptables IFRS permettant une bonne prise en compte de l’exposition aux risques posés par le changement climatique.

6. Créer un cadre institutionnel permettant d’orienter les flux d’investissement vers les projets bas-carbone.

7. Mettre en place des aides spécifiques pour l’innovation bas-carbone dans les entreprises.

8. Engager les travaux au sein des instances de normalisation internationales sur la lutte contre le changement climatique, visant à introduire un système international de « certification bas-carbone » des entreprises.

9. Introduire en France une modulation des droits de succession sur l’immobilier en fonction de la performance énergétique des logements. 

Télécharger la note (PDF, 260 ko)
Ajouter un commentaire