Inscrivez vous à la newsletter du Terra Nova. Si vous souhaitez vous pouvez visualiser un exemple

Conformément à la loi 'informatique et libertés' du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant...

Logo

Les retards de paiement continuent de se réduire

La publication et la hausse des amendes infligées aux mauvais payeurs se révèlent efficaces.

La durée moyenne des retards de paiement subis par les entreprises a continué de baisser en 2019, selon le baromètre annuel du cabinet Arc, rendu public ce mardi. Les retards à l’égard des PME s’élèvent à 10,9 jours, contre 11,5 jours en 2018 et 14,5 jours en 2017 ; et ils passent de 10,1 jours l’an dernier à 8,9 jours aujourd’hui pour les grandes entreprises. Les grands retards (plus de 30 jours) diminuent de façon importante, alors qu’ils avaient tendance à augmenter jusqu’à présent. Selon la loi, les délais de paiement ne doivent pas excéder 60 jours à compter de la date de la facture, ou 45 jours fin de mois.

 

Par Corinne Caillaud

 

Ajouter un commentaire