Inscrivez vous à la newsletter du Terra Nova. Si vous souhaitez vous pouvez visualiser un exemple

Conformément à la loi 'informatique et libertés' du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant...

Logo

Une majorité de Français souhaite des réformes progressives de la protection sociale

A l’occasion du 70e anniversaire de la Sécurité sociale et alors que la protection sociale fait face à de nombreux défis (financement, vieillissement de la population, chômage de masse, recomposition des familles, changements sur le marché du travail fragilisant la protection des personnes au statut précaire, etc.) le CREDOC a mené, à la demande de Terra Nova et de l'Institut Montparnasse, laboratoire d'idées fondé par la MGEN, une enquête sur l’évolution du regard porté par les Français sur leur système de protection sociale.

Synthèse

Fondée sur 2000 entretiens réalisés en face-à-face, cette enquête montre que dans l’esprit de nos concitoyens, la protection sociale est d’abord associée à un accès aux soins pour tous. Elle souligne également qu'une large partie d'entre eux pense que notre système de protection sociale doit être réformé, mais de façon progressive et sans bouleverser ses fondamentaux. Près d’un Français sur deux se dit cependant préoccupé par la capacité du système de protection sociale à financer les retraites, une proportion qui a doublé en l’espace de vingt ans. D'une manière générale, la préoccupation de nos concitoyens pour les retraites et la dépendance a nettement augmenté, alors même que leur préoccupation pour la pauvreté semble avoir décliné. Le versement de certaines aides à tous (et notamment des prestations familiales) est parfois remis en cause. La place des acteurs publics est incontestée. Mais l’étude montre également un intérêt de 38 % de la population pour l’action d’acteurs privés à but non-lucratif (mutuelles, institutions de prévoyance).

Télécharger le sondage (PDF, 240 ko)
Ajouter un commentaire