Aller au contenu de la page
Note

« L’exceptionnalisme américain » et l’élection de 2020, par Adam Przeworski

Le système de vote pour les élections présidentielles américaines est un des plus singuliers qu’on puisse observer. Les règles qui l’encadrent, en particulier, sont incomplètes et parfois contradictoires. Pourtant, ce système plein de défauts a fonctionné sans difficultés majeures depuis 220 ans. Comment un système dépourvu de règles claires peut-il marcher si longtemps ? L’équilibre permis par l’alternance politique entre deux partis a créé des usages bénéfiques. Mais la montée des tensions au sein de la société américaine, sur des enjeux de plus en plus polarisants, risque de rompre ces habitudes pacifiques. Et rendre particulièrement difficile la période de transfert des pouvoirs. L’analyse d’Adam Przeworski, professeur de sciences politiques à l’Université de New York (NYU) pour la Série Américaine de Terra Nova.
Par
  • Adam Przeworski
Publié le 

Le système de vote pour les élections présidentielles américaines est un des plus singuliers qu’on puisse observer. Les règles qui l’encadrent, en particulier, sont incomplètes et parfois contradictoires. Pourtant, ce système plein de défauts a fonctionné sans difficultés majeures depuis 220 ans. Comment un système dépourvu de règles claires peut-il marcher si longtemps ? L’équilibre permis par l’alternance politique entre deux partis a créé des usages bénéfiques. Mais la montée des tensions au sein de la société américaine, sur des enjeux de plus en plus polarisants, risque de rompre ces habitudes pacifiques. Et rendre particulièrement difficile la période de transfert des pouvoirs. L’analyse d’Adam Przeworski, professeur de sciences politiques à l’Université de New York (NYU) pour la Série Américaine de Terra Nova. 

Site Internet fabriqué avec  et  éco-conçu pour diminuer son empreinte environnementale.
Angle Web, Écoconception de site Internet en Savoie