Aller au contenu de la page
Chronique

L’Australie rappelle brutalement le poids géopolitique de la France et de l’Europe – L’analyse de Sylvain Kahn

L’annonce inattendue le 15 septembre d’un partenariat stratégique appelé « Aukus » entre l’Australie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis met en cause l’engagement pris par l’Australie avec la France en 2019. Dans le cadre d’un accord à 50 ans, l’Australie s’était notamment engagée à acheter 12 sous-marins français. La surprise et l’indignation font chœur à Paris. Pourtant, ce revirement, qui interroge la capacité européenne à parler d’une seule voix, ne devrait pas nous surprendre. L’analyse de Sylvain Kahn pour Terra Nova est à retrouver ci-dessous.
Par
  • Sylvain Kahn
Publié le 

L’annonce inattendue le 15 septembre d’un partenariat stratégique appelé « Aukus » entre l’Australie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis met en cause l’engagement pris par l’Australie avec la France en 2019. Dans le cadre d’un accord à 50 ans, l’Australie s’était notamment engagée à acheter 12 sous-marins français. La surprise et l’indignation font chœur à Paris. Pourtant, ce revirement, qui interroge la capacité européenne à parler d’une seule voix, ne devrait pas nous surprendre.

Sylvain Kahn est géographe et historien. Il est professeur agrégé à Sciences Po. Chercheur au sein du Centre d’histoire de Sciences Po, ses travaux et son expertise portent sur l’Union européenne.

Site Internet fabriqué avec  et  éco-conçu pour diminuer son empreinte environnementale.
Angle Web, Écoconception de site Internet en Savoie