Aller au contenu de la page
Chronique

L’économie sous l’emprise de la géopolitique – L’analyse de Jean-Pisani Ferry

Les choix géopolitiques, dans plusieurs conflits commerciaux récents, tendent à l’emporter sur les logiques économiques. Quelles sont les conséquences de ce nouveau privilège de la géopolitique ? Les économistes cherchent à dépasser les jeux à somme nulle, où chaque gain d’un acteur implique une perte pour son adversaire. Les choix coopératifs vont-ils s’effacer dans le retour des conflits des puissance ?
Par
  • Jean Pisani-Ferry
Publié le 

Cette publication est le fruit d’un partenariat entre Terra Nova et Project Syndicate.

Jean Pisani-Ferry est titulaire de la chaire Tommaso Padoa-Schioppa de l’Institut universitaire européen de Florence et Senior Fellow de l’institut Bruegel (Bruxelles). Il enseigne également à la Hertie School of Governance à Berlin et à Sciences Po.

Commissaire général de France Stratégie de 2013 à 2016, Jean Pisani-Ferry avait rejoint en janvier 2017 la campagne d’Emmanuel Macron comme directeur du pôle programme et idées. Il a été ensuite chargé par le Premier ministre d’une mission de préfiguration du Grand plan d’investissement.

De 2005 à 2013, il a été directeur de Bruegel (Bruxelles), centre de recherche et de débat sur les politiques économiques en Europe qu’il avait contribué à fonder. Il avait précédemment été directeur du CEPII (1992–1997), conseiller auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie (1997–2000), et président délégué (2001–2002) du Conseil d’Analyse Economique.

Ses travaux portent sur les questions macroéconomiques, européennes et internationales. 

Site Internet fabriqué avec  et  éco-conçu pour diminuer son empreinte environnementale.
Angle Web, Écoconception de site Internet en Savoie