Aller au contenu de la page
La grande conversation 2022

Renouveau du pavillon individuel : et si la solution à la crise du logement se trouvait dans la France pavillonnaire ?

Co-fondateur de Iudo, l’architecte et entrepreneur Benjamin Aubry propose de démocratiser la densification de nos quartiers pavillonnaires, si typiquement français.
Publié le 
Cette publication fait partie de La grande conversation 2022

Dans un pays si chroniquement en deçà de ses objectifs en la matière, ces micro-projets représenteraient une manne immense de logements à créer. Ils pourraient aussi être le point de départ pour un projet politique d’envergure en direction de la France pavillonnaire, et pour ses millions de petits propriétaires fonciers qui constituent le gros de la classe moyenne.


Dans ces deux épisodes de podcast pensés et animés par Lily Munson de La Grande Conversation, Benjamin Aubry plaide pour la création d’un statut de micro-promoteur immobilier, inspiré du statut d’autoentrepreneur. Une manière de démocratiser l’art de construire en permettant aux ménages propriétaires de leur maison individuelle de construire du logement sur leur parcelle, et, ce faisant, de faire au moins d’une pierre quatre coups : répondre à la crise du logement sans artificialiser les sols, générer du pouvoir d’achat par la valeur foncière, anticiper le vieillissement de la société, ou encore financer la rénovation énergétique du parc bâti.



France pavillonnaire : territoires d’opportunités (1/2)

France pavillonnaire : demain, tous promoteurs immobiliers ? (2/2)

Site Internet fabriqué avec  et  éco-conçu pour diminuer son empreinte environnementale.
Angle Web, Écoconception de site Internet en Savoie