Inscrivez vous à la newsletter du Terra Nova. Si vous souhaitez vous pouvez visualiser un exemple

Conformément à la loi française n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée en 2004 (ci-après la « Loi Informatique et Libertés ») et du Réglement Général sur la Protection des Données Personnelles du 27 avril 2016, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en nous adressant un email à l'adresse contact@tnova.fr

Logo

1989-2019, "Lost in Transition"

A l’occasion du trentième anniversaire de la « Chute du mur » ce 9 novembre 2019, une impression de désenchantement traverse le continent européen réunifié. La montée des populismes, le désarroi des partis politiques traditionnels, le discrédit des élites dessinent un paysage politique tout opposé à l’optimisme historique qui marquait la fin des années 1980 et le début de la décennie 1990. Les frontières sont de retour en Europe et les égoïsmes nationaux s’affirment au détriment de la solidarité européenne. Comment comprendre ce renversement de perspectives ? L'analyse de Marc-Olivier Padis, directeur des études de Terra Nova.

Synthèse

A l’occasion du trentième anniversaire de la « Chute du mur » ce 9 novembre 2019, une impression de désenchantement traverse le continent européen réunifié. La montée des populismes, le désarroi des partis politiques traditionnels, le discrédit des élites dessinent un paysage politique tout opposé à l’optimisme historique qui marquait la fin des années 1980 et le début de la décennie 1990. Les frontières sont de retour en Europe et les égoïsmes nationaux s’affirment au détriment de la solidarité européenne. Comment comprendre ce renversement de perspectives ? L'analyse de Marc-Olivier Padis, directeur des études de Terra Nova. 

Télécharger la note (PDF, 5,5 Mo)
Ajouter un commentaire