Inscrivez vous à la newsletter du Terra Nova. Si vous souhaitez vous pouvez visualiser un exemple

Conformément à la loi française n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée en 2004 (ci-après la « Loi Informatique et Libertés ») et du Réglement Général sur la Protection des Données Personnelles du 27 avril 2016, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en nous adressant un email à l'adresse contact@tnova.fr

Logo

Attaquer le virus comme il nous attaque : au niveau mondial

La série de contributions "Coronavirus : regards sur une crise" de Terra Nova s'efforce de mettre en partage des réflexions, témoignages et questionnements suscités par la pandémie de Covid-19 et ses multiples conséquences. Nous avons souhaité à cette occasion ouvrir nos pages à de nombreux partenaires extérieurs d'horizons variés, témoins, acteurs, experts et constituer ainsi un laboratoire intellectuel à ciel ouvert. Les idées qui y sont exposées ne reflètent pas toutes les positions collectives de Terra Nova. Notre monde est devenu à ce point interconnecté que la présence du virus quelque part, signifie en réalité que le virus est partout. Dès lors que le virus n’a pas de nationalité ou de frontière, il ne peut y avoir de solution nationale à une crise mondiale. Toute tentative d'un pays de se protéger en négligeant les autres sera vouée à l'échec. C'est la raison pour laquelle nous devons veiller à ce que chacun, partout dans le monde, ait un accès égal aux tests, aux médicaments et aux vaccins - lorsqu'ils seront disponibles, car ce n’est qu’en donnant accès à tous que nous pourrons mettre fin à cette pandémie. Le multilatéralisme doit être renforcé dans la crise. L’analyse de Béatrice Néré sur la pandémie, Directrice Europe du Sud, G7 & G20 à la Fondation Bill et Melinda Gates.

Synthèse

 

Notre monde est devenu à ce point interconnecté que la présence du virus quelque part, signifie en réalité que le virus est partout. Dès lors que le virus n’a pas de nationalité ou de frontière, il ne peut y avoir de solution nationale à une crise mondiale. Toute tentative d'un pays de se protéger en négligeant les autres sera vouée à l'échec. C'est la raison pour laquelle nous devons veiller à ce que chacun, partout dans le monde, ait un accès égal aux tests, aux médicaments et aux vaccins - lorsqu'ils seront disponibles, car ce n’est qu’en donnant accès à tous que nous pourrons mettre fin à cette pandémie. Le multilatéralisme doit être renforcé dans la crise. L’analyse de Béatrice Néré sur la pandémie, Directrice Europe du Sud, G7 & G20 à la Fondation Bill et Melinda Gates.

 

Télécharger la note (PDF, 1,6 Mo)
Ajouter un commentaire