Inscrivez vous à la newsletter du Terra Nova. Si vous souhaitez vous pouvez visualiser un exemple

Conformément à la loi française n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée en 2004 (ci-après la « Loi Informatique et Libertés ») et du Réglement Général sur la Protection des Données Personnelles du 27 avril 2016, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en nous adressant un email à l'adresse contact@tnova.fr

Logo

Biden : quelles priorités pour les deux ans qui viennent ? L'analyse de Jason Furman

Joe Biden sera investi Président dans un pays divisé, polarisé, ravagé par un terrible virus et enlisé dans une récession. Le Sénat, très probablement contrôlé par les Républicains, sera intransigeant. La marge de manœuvre du nouveau Président en sera considérablement limitée. Il ne pourra pas entreprendre certains des plus grands chantiers législatifs, promesses de campagne qu’il entendait réaliser dès sa première année de mandat. Néanmoins, bon nombre de ces défis offrent à Biden une opportunité que ses prédécesseurs n'ont pas eue. En effet, il pourra profiter d’une amélioration de la situation américaine, au cours des deux premières années de son mandat, et ainsi préparer le terrain afin de mettre en œuvre ses idées par la suite, mais aussi faire usage de l'art du compromis qu'il a pratiqué tout au long de sa carrière politique, et de sa connaissance de la politique étrangère. L'analyse pour la Série Américaine de Terra Nova, de Jason Furman, professeur à l'Université d'Harvard et Ancien Président du Council of Economic Advisers, de 2013 à 2017 sous la présidence de Barack Obama

Synthèse

Joe Biden sera investi Président dans un pays divisé, polarisé, ravagé par un terrible virus et enlisé dans une récession. Le Sénat, très probablement contrôlé par les Républicains, sera intransigeant. La marge de manœuvre du nouveau Président en sera considérablement limitée. Il ne pourra pas entreprendre certains des plus grands chantiers législatifs, promesses de campagne qu’il entendait réaliser dès sa première année de mandat. Néanmoins, bon nombre de ces défis offrent à Biden une opportunité que ses prédécesseurs n'ont pas eue. En effet, il pourra profiter d’une amélioration de la situation américaine, au cours des deux premières années de son mandat, et ainsi préparer le terrain afin de mettre en œuvre ses idées par la suite, mais aussi faire usage de l'art du compromis qu'il a pratiqué tout au long de sa carrière politique, et de sa connaissance de la politique étrangère. L'analyse pour la Série Américaine de Terra Nova, de Jason Furman, professeur à l'Universit d'Harvard et Ancien Président du Council of Economic Advisers, de 2013 à 2017 sous la présidence de Barack Obama. 

Télécharger la note (PDF, 180 ko)
Ajouter un commentaire