Inscrivez vous à la newsletter du Terra Nova. Si vous souhaitez vous pouvez visualiser un exemple

Conformément à la loi française n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée en 2004 (ci-après la « Loi Informatique et Libertés ») et du Réglement Général sur la Protection des Données Personnelles du 27 avril 2016, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en nous adressant un email à l'adresse contact@tnova.fr

Logo

Etats-Unis : le renouveau des mouvements sociaux, par Alice Béja

Depuis des mois, leurs noms font la une des journaux du monde entier : Joe Biden, Donald Trump, Donald Trump, Joe Biden, un ping-pong qui ajoute à l’immense fatigue de cette année d’apocalypse. Cette élection a exacerbé la personnalisation de l’élection présidentielle outre-Atlantique ; les discussions, débats et invectives n’ont pas porté sur ce que les candidats comptaient faire pour leur pays mais sur leur personnalité, leurs valeurs morales. Le contraste est frappant entre ces deux hommes blancs âgés et celles et ceux que l’on a vus défiler dans les rues du pays depuis 2017, de l’immense marche des femmes sur Washington aux manifestations de Black Lives Matter (BLM), en passant par les mobilisations dans les aéroports contre l’interdiction d’entrée sur le territoire aux ressortissants de sept pays musulmans décrétée par Donald Trump et les occupations d’espace public à Portland, dans l’Oregon, et ailleurs. L'analyse du renouveau des mouvements sociaux aux Etats-Unis d'Alice Béja, maîtresse de conférences en civilisation des Etats-Unis à Sciences Po Lille et chercheuse au CERAPS-CNRS, pour la Série Américaine de Terra Nova.

Synthèse

Depuis des mois, leurs noms font la une des journaux du monde entier : Joe Biden, Donald Trump, Donald Trump, Joe Biden, un ping-pong qui ajoute à l’immense fatigue de cette année d’apocalypse. Cette élection a exacerbé la personnalisation de l’élection présidentielle outre-Atlantique ; les discussions, débats et invectives n’ont pas porté sur ce que les candidats comptaient faire pour leur pays mais sur leur personnalité, leurs valeurs morales. Le contraste est frappant entre ces deux hommes blancs âgés et celles et ceux que l’on a vus défiler dans les rues du pays depuis 2017, de l’immense marche des femmes sur Washington aux manifestations de Black Lives Matter (BLM), en passant par les mobilisations dans les aéroports contre l’interdiction d’entrée sur le territoire aux ressortissants de sept pays musulmans décrétée par Donald Trump et les occupations d’espace public à Portland, dans l’Oregon, et ailleurs. L'analyse du renouveau des mouvements sociaux aux Etats-Unis d'Alice Béja, maîtresse de conférences en civilisation des Etats-Unis à Sciences Po Lille et chercheuse au CERAPS-CNRS, pour la Série Américaine de Terra Nova.

Télécharger la note (PDF, 200 ko)
Ajouter un commentaire