Inscrivez vous à la newsletter du Terra Nova. Si vous souhaitez vous pouvez visualiser un exemple

Conformément à la loi française n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée en 2004 (ci-après la « Loi Informatique et Libertés ») et du Réglement Général sur la Protection des Données Personnelles du 27 avril 2016, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en nous adressant un email à l'adresse contact@tnova.fr

Logo

Les Etats peuvent-ils faire face ensemble au Covid-19 ?

La pandémie de coronavirus appelle un renforcement des politiques ou des coopérations internationales. C’est le contraire qui s’est produit à ce jour et risque de se poursuivre, sauf à ce que des actes forts soient posés. La stratégie d’acquisition des médicaments peut servir de premier test ou de terrain d’expérimentation d’une stratégie de coopération internationale repensée.Le temps des bilans n’est pas encore venu que, déjà, des analyses sur le monde d’après se font entendre, même s’il peut paraître présomptueux de deviner ce que sera notre nouveau “Nouveau monde”, alors que le combat contre la maladie est loin d’être achevé et que ses conséquences économiques restent à mesurer. A l’opposé la liste des propositions opérationnelles s’allonge, depuis la revalorisation de certains salaires jusqu’à l’utilisation des nouvelles technologies en matière de santé en passant par l’incitation de modes de consommation écologiquement plus responsables. Ces deux approches sont évidemment nécessaires, et s’imposeront à nous sitôt la crise refermée : quel monde voulons-nous désormais ? Quelles actions entreprendre pour le faire émerger? Une analyse de Marisol Touraine, ancienne Ministre de la Santé et présidente d'Unitaid, pour Terra Nova.

Synthèse

La pandémie de coronavirus appelle un renforcement des politiques ou des coopérations internationales. C’est le contraire qui s’est produit à ce jour et risque de se poursuivre, sauf à ce que des actes forts soient posés. La stratégie d’acquisition des médicaments peut servir de premier test ou de terrain d’expérimentation d’une stratégie de coopération internationale repensée.


Le temps des bilans n’est pas encore venu que, déjà, des analyses sur le monde d’après se font entendre, même s’il peut paraître présomptueux de deviner ce que sera notre nouveau “Nouveau monde”, alors que le combat contre la maladie est loin d’être achevé et que ses conséquences économiques restent à mesurer. A l’opposé la liste des propositions opérationnelles s’allonge, depuis la revalorisation de certains salaires jusqu’à l’utilisation des nouvelles technologies en matière de santé en passant par l’incitation de modes de consommation écologiquement plus responsables. Ces deux approches sont évidemment nécessaires, et s’imposeront à nous sitôt la crise refermée : quel monde voulons-nous désormais ? Quelles actions entreprendre pour le faire émerger ? L'analyse de Marisol Touraine, ancienne Ministre de la Santé et présidente d'Unitaid, pour Terra Nova. 

Télécharger la note (PDF, 5,3 Mo)
Ajouter un commentaire