Inscrivez vous à la newsletter du Terra Nova. Si vous souhaitez vous pouvez visualiser un exemple

Conformément à la loi française n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée en 2004 (ci-après la « Loi Informatique et Libertés ») et du Réglement Général sur la Protection des Données Personnelles du 27 avril 2016, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en nous adressant un email à l'adresse contact@tnova.fr

Logo

Municipales à Paris : les contributions des équipes de campagne pour Terra Nova

Synthèse

Terra Nova a ouvert ses pages au débat des élections municipales à Paris dès septembre 2019, jusqu'en février 2020. Notre volonté n'était pas d'exprimer une préférence partisane mais de jeter les bases d'une discussion de fond, à laquelle nous avons convié toutes les parties prenantes à cette élection, équipes des candidat.e.s, candidat.e.s eux-mêmes et experts dont nous avons publié les contributions sur les grands thèmes de la campagne des municipales parisiennes, avant que celle-ci ne soit interrompue par la crise sanitaire inédite que nous venons de vivre. 

A l'approche du second tour des élections municipales le 28 juin prochain, nous avons voulu remettre à la une ces analyses, des équipes - toutes sollicitées - qui ont accepté de se prêter à cet exercice ainsi que celles des experts auxquels nous avons proposé de réagir aux différentes propositions des candidat.e.s. Mutations de l'urbanisme, du tourisme à Paris, nature en ville, lutte contre le réchauffement climatique, sécurité, accès au logement... beaucoup des priorités futures pour la capitale ont été abordées dans ces textes, et ont donné lieu à des débats passionnants : ils sont disponibles ci-dessous. 

Les contributions 

"Le nouvel urbanisme parisien"  par Jean-Louis Missika, membre de l’actuelle majorité municipale, adjoint à la maire de Paris en charge de l'urbanisme, de l'architecture et du Grand Paris, et président du mouvement "Paris en Commun" d'Anne Hidalgo

Jean-Louis Missika présente ici le bilan de son action lors de la mandature écoulée, la philosophie qui l’a animée ainsi que les perspectives futures en matière d’urbanisme à Paris : un urbanisme de restauration écologique et une place plus importante accordée aux "communs urbains". 

Lire les réactions au texte de Jean-Louis Missika par trois experts : Isabelle Baraud-Serfaty, consultante en économie urbaine (www.ibicity.fr), enseignante à l’Ecole Urbaine de Sciences Po, Philippe Clergeau, professeur au Museum national d’Histoire naturelle et consultant en urbanisme écologique, Jean-Jacques Aillagon, ancien ministre de la Culture, et Christine Leconte, présidente de l'Ordre des architectes d'Ile-de-France. 

"A Paris, la sécurité, liberté fondamentale, doit être une priorité municipale", par Gaspard Gantzer et Benjamin Djiane, anciens président et vice-président de "Parisienn.e.s, Parisiens", du mouvement "Paris Ensemble" avec Agnès Buzyn 

Gaspard Gantzer et Benjamin Djiane mettent ici en avant la nécessité d'apporter une meilleure réponse en matière de sécurité et de tranquillité publique dans la capitale, et proposent la création d'une police municipale parisienne efficiente, formée, équipée,  véritable police de proximité pour faire face aux enjeux propres à Paris, tout comme la refonte de la gouvernance de la sécurité parisienne. 

Lire les réactions au texte de Gaspard Gantzer et Benjamin Djiane par trois experts : Mathieu Zagrodzki, chercheur associé au Centre de Recherches Sociologiques sur le Droit et les Institutions Pénales (CESDIP), Pascale Martin-Bidou, maître de conférences en droit public, co-directeur du Master 2 Droit et Stratégies de la Sécurité Université Panthéon-Assas-Paris2, et Jacques de Maillard, professeur de Science Politique à l'UVSQ (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) et directeur adjoint au Centre de Recherches Sociologiques sur le Droit et les Institutions Pénales (CESDIP). 

"Pour un tourisme à impact positif" par Jean-François Martins, adjoint au tourisme et aux Jeux Olympiques et Paralympiques de la Maire de Paris et porte-parole du mouvement "Paris en Commun" avec Anne Hidalgo, et Jean-François Rial, PDG de "Voyageurs du Monde" 

Ville de l’Accord sur le climat et ville la plus visitée au monde, Paris a la responsabilité d’inventer un tourisme à impact positif. Il se déclinerait selon quatre grands axes développés par Jean-François Martins et Jean-François Rial : une meilleure harmonie entre visiteurs et habitants, la promotion d'un tourisme écologique et compatible avec la lutte contre le réchauffement climatique, une vision du tourisme qui englobe le Grand Paris dans la stratégie touristique pour éviter les effets négatifs du surtourisme et la lutte contre la multiplication des grandes enseignes et boutiques de souvenirs, destinées uniquement aux touristes, implantées dans des quartiers emblématiques de la ville. Il faut aussi alléger la pression immobilière générée par les plateformes d’hébergement sur le logement des Parisiens.  

Lire les réactions au texte de Jean-François Martins et Jean-François Rial par trois experts: Marie Delaplace, professeure à l'Université de Paris Est, Lab’Urba, Ecole d’Urbanisme de Paris, Groupe « Ville Tourisme Transport et Territoires » du Labex Futurs Urbains Observatoire de Recherche sur les Méga-événements (ORME), Gwendal Simon, enseignant-chercheur à l’Ecole d’Urbanisme de Paris, Université Paris Est Marne-la-Vallée, et Maria Gravari-Barbas, IREST, EIREST, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Chaire UNESCO « Culture, Tourisme, Développement »

"Répondre à l'urgence climatique et environnementale : rapport du Conseil parisien de l'urgence climatique" par Philippe Zaouati et Anne Le More, du mouvement "Paris Ensemble" avec Agnès Buzyn

Philippe Zaouati et Anne Le More présentent ici les propositions du Conseil parisien de l’urgence climatique, groupe pluridisciplinaire composé d’experts et de citoyens engagés mis en place dès 2019 auprès du mouvement "Paris Ensemble", avec pour objectif de faire des propositions concrètes pour réduire l’empreinte carbone de Paris et adapter la ville au réchauffement de la planète. 

Lire les réactions au rapport du Conseil parisien de l'urgence climatique par trois experts: Sylvie Landriève et Christophe Gay, co-directeurs du Forum Vies Mobiles, think tank de la mobilité du futur, et Vincent Legrand, directeur général de Dorémi (entreprise solidaire d’utilité sociale orientée vers la rénovation performante des maisons individuelles) et gérant de l’Institut négaWatt

"Faire le Paris de demain : une ville résiliente et sûre, un horizon écologiste pour une ville décarbonée", par David Belliard, candidat de l'"Ecologie pour Paris" (EELV), liste d'union avec Paris en Commun pour le second tour des élections municipales 2020. 

David Belliard fait ici de nombreuses propositions pour faire face à la nouvelle donne climatique, et aux conséquences du réchauffement climatique dans la capitale, afin de l'y adapter. Comment rendre Paris plus résiliente à ces chocs et assurer les conditions d’une solidarité entre ses habitants dans le futur ? Comment faire de Paris une ville nature et miser sur l'eau comme un élément clé du rafraîchissement de la ville ? Comment repenser un confort thermique sobre en énergie, et repenser le logement pour anticiper l'avenir ? Voici quelques-uns des enjeux pour demain analysés dans ce texte. 

Lire les réactions au texte de David Belliard par trois experts: Sylvie Landriève et Christophe Gay, co-directeurs du Forum Vies Mobiles, think tank de la mobilité du futur, et Philippe Clergeau, professeur au Museum national d’Histoire naturelle et consultant en urbanisme écologique. 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire