Inscrivez vous à la newsletter du Terra Nova. Si vous souhaitez vous pouvez visualiser un exemple

Conformément à la loi française n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée en 2004 (ci-après la « Loi Informatique et Libertés ») et du Réglement Général sur la Protection des Données Personnelles du 27 avril 2016, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en nous adressant un email à l'adresse contact@tnova.fr

Logo

Quels effets de la crise sanitaire sur le marché immobilier et sur la politique du logement ?

« On croit difficilement au fléau quand il nous tombe sur la tête » : cette phrase de Camus a été beaucoup citée dès le début de la crise sanitaire que nous vivons, elle l’est désormais tout autant à propos de la crise économique, dont nous sommes loin de mesurer l’ensemble des effets. En sera-t-il de même pour le secteur du logement ? Sera-t-il à l’abri des turbulences (la pierre étant la valeur refuge), ou, au contraire, verra-t-on se manifester des tensions accrues ? Et quelles peuvent être les réponses des pouvoirs publics ? L’ambition de l'analyse de Sabine Baïetto-Beysson pour Terra Nova, qui préside actuellement l’Observatoire des Loyers de l’agglomération parisienne et l’observatoire régional du foncier d’île-de-France, n’est pas de tenter une prédiction chiffrée des conséquences de la crise sanitaire sur l’immobilier. Elle cherche plus précisément à en recenser les effets ainsi qu’à tracer les voies possibles et souhaitables de politiques publiques du logement post-Covid-19.

Synthèse

  « On croit difficilement au fléau quand il nous tombe sur la tête » : cette phrase de Camus a été beaucoup citée dès le début de la crise sanitaire que nous vivons, elle l’est désormais tout autant à propos de la crise économique, dont nous sommes loin de mesurer l’ensemble des effets. En sera-t-il de même pour le secteur du logement ? Sera-t-il à l’abri des turbulences (la pierre étant la valeur refuge), ou, au contraire, verra-t-on se manifester des tensions accrues ? Et quelles peuvent être les réponses des pouvoirs publics ? L’ambition de l'analyse de Sabine Baïetto-Beysson pour Terra Nova, qui préside actuellement l’Observatoire des Loyers de l’agglomération parisienne et l’observatoire régional du foncier d’île-de-France, n’est pas de tenter une prédiction chiffrée des conséquences de la crise sanitaire sur l’immobilier. Elle cherche plus précisément à en recenser les effets ainsi qu’à tracer les voies possibles et souhaitables de politiques publiques du logement post-Covid-19.

Télécharger la note (PDF, 2,8 Mo)
Ajouter un commentaire