Aller au contenu de la page
Série « Coronavirus »

Ce que la pandémie fait à la politique : la Russie

Confrontées à une crise sanitaire inédite, nos sociétés réagissent tant bien que mal d’un point de vue économique, sanitaire et social. Mais quel est l’impact de l’épidémie sur nos systèmes politiques ? Aucune lecture simplement déterministe ne semble pouvoir en rendre compte. Les tensions politiques, les rapports de force, la proximité des élections, le partage des pouvoirs entre échelons locaux et nationaux… peuvent expliquer des effets politiques variés. Tour d’horizon de quelques pays emblématiques.
Par
  • Sergei Guriev
Publié le 
Cette publication fait partie de Série « Coronavirus »

Ce que la pandémie fait à la politique.
4. La Russie

Le président russe Vladimir Poutine fait l’éloge des performances de l’économie et du système de santé russes en 2020. En effet, le PIB russe n’aurait que diminué de 4 % sur l’année. Le fonds souverain de la Russie, le Fonds national de protection sociale, représente 12 % du PIB. Le nombre officiel de décès dus à la COVID en Russie est de 60 000, ce qui est inférieur à celui de la France en valeur absolue et donc 2,5 fois plus faible en termes de décès relatifs à la population. Selon M. Poutine, le vaccin russe Spoutnik V a été le premier vaccin enregistré dans le monde. La Russie a non seulement commencé des vaccinations de masse en 2020, mais elle a également envoyé 300 000 doses à l’Argentine. Certaines de ces déclarations sont vraies, d’autres sont trompeuses et d’autres encore sont carrément fausses. L’analyse de Sergei Guriev de Sciences Po pour Terra Nova, est à lire ci dessous. 

Site Internet fabriqué avec  et  éco-conçu pour diminuer son empreinte environnementale.
Angle Web, Écoconception de site Internet en Savoie